« Au delà des cultures et des situations, il existe une vraie solidarité entre les femmes.»

Simone Veil - Conférence du Caire 1994
Conseil général des Hauts-de-Seine

Formulaire de recherche

Conseils

On fait quoi après le 11 mai ?
Publié le 11 mai 2020

On fait quoi après le 11 mai ?

Le 7 mai dernier, Edouard Philippe prenait la parole pour expliquer aux Français à quoi allait ressembler l’après 11 mai, date de la première étape d’un déconfinement qui se veut progressif. Si certaines structures réouvrent, de nombreuses restrictions sont toujours d’actualité. On fait le point.

Oui, les crèches, les maternelles et les primaires rouvrent leurs portes le 11 mai, mais seulement dans les départements verts. Le quart nord-est du pays, l’Île-de-France et Mayotte demeurent en zone rouge. Malgré cela, tous les départements pourront laisser leurs commerces et marchés rouvrir : seuls les centres commerciaux de plus de 40 000 m2, les bars, cafés et restaurants restent fermés au moins jusqu’au 2 juin. Dans ce contexte, que peut-on faire avec nos enfants? 

1- Retourner dans les parcs (pour les départements verts)

Laisser les enfants se dégourdir les jambes et faire du vélo, de la trottinette ou du skate, c’est possible dans les départements verts. Attention toutefois à maintenir la distanciation sociales avec les autres enfants et respecter les gestes barrière dont on nous rabâche les oreilles depuis des semaines. Surtout, avant de sortir, il est impératif de s’assurer que son enfant a compris et intégré ses règles.

2- Reprendre le sport

Finies les attestations, on peut s’autoriser une sortie sportive avec les enfants. Balades à vélo, course, marche, gym en extérieur… Là encore, on fait attention à nos concitoyens et chacun garde ses distances. Le meilleur endroit pour se ressourcer est encore de choisir un endroit peu fréquenté ou suffisamment vaste pour ne pas risquer d’y croiser trop de monde.

3- Organiser un pique-nique

Puisque les parcs, jardins et forêts sont à nouveau accessibles, rien n’empêche de se retrouver pour un pique-nique convivial à condition de ne pas être plus de dix autour de la nappe et de respecter, toujours et encore, les consignes de sécurité et les gestes barrière.

4- Faire les boutiques

Les commerces non-essentiels rouvrent leurs portes. Si les grandes zones commerciales restent fermés, on est autorisé à faire un saut dans les boutiques et pourquoi pas aller acheter un jouet, histoire de s’accorder un petit plaisir après des semaines de restriction? Sinon, un petit tour au marché pour aider nos producteurs locaux est un moyen de joindre l’utile à l’agréable. On n’oublie pas son masque.

5- Revoir la famille

Si les membres de votre famille vivent à moins de 100 kms de chez vous, c’est le moment de les revoir. Attention quand même aux personnes les plus âgées ou celles à la santé fragile.Selon le président du Conseil scientifique, Jean-François Delfraissy, interrogé par Le Monde, revoir ses petits-enfants relève de la responsabilité des grands-parents : «C’est à eux de décider s’ils veulent prendre un risque», a-t-il déclaré. De son côté, le docteur Jimmy Mohamed, explique que «si les petits enfants et les grands-parents ont été confinés correctement durant 14 jours, ils n’y a pas de risques de contamination. Ils peuvent se voir sans restriction car la période d’incubation est passée.»

Voir plus d'articles
 Cette année, des vacances en France
Publié le 20 mai 2020

Cette année, des vacances en France

Depuis des mois nous vivons entre parenthèses, sans pouvoir faire de projets. Mais aujourd’hui l’incertitude est levée, nous pourrons partir en vacances !

En temps de Covid 19, des vacances autrement pour nos enfants
Publié le 20 mai 2020

En temps de Covid 19, des vacances autrement pour nos enfants

Le Covid 19 vient ébranler ce que nous avons de très précieux, les vacances ! A priori nous pourrons partir en vacances en France cet été, mais probablement les séjours en collectivité des enfants seront annulés... comment les occuper autrement ?

Se voir malgré la distance et les restrictions
Publié le 17 mai 2020

Se voir malgré la distance et les restrictions

House Party, FaceTime, Zoom, Skype… Toutes ces d'applications (pratiquement) inconnues il y a quelques semaines, ont envahi ordinateurs et smartphones depuis le début de la quarantaine.

Oui, mais laquelle choisir?

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites

Pour en savoir plus et paramétrer les traceurs