« Au delà des cultures et des situations, il existe une vraie solidarité entre les femmes.»

Simone Veil - Conférence du Caire 1994
Conseil général des Hauts-de-Seine

Formulaire de recherche

Me faire aider

Journée mondiale contre le cancer : comment se faire aider pour arrêter la cigarette ?
Publié le 04 février 2022

Journée mondiale contre le cancer : comment se faire aider pour arrêter la cigarette ?

Ce vendredi 4 février 2022 se tient la journée mondiale contre le cancer. L’occasion malheureuse de parler du cancer des poumons qui touche de plus en plus de femmes. De fait, les pneumologues sont en alerte et parlent même de pandémie.

Après le cancer du sein, les femmes sont touchées de manière exponentielle par le cancer des poumons. Récemment, les pneumologues se sont mis en alerte sur le sujet, lors du Congrès de pneumologie de langue française qui s’est tenu du 21 au 23 janvier dernier, à Lille.

 

Des chiffres effrayants

Les chiffres sont assez alarmants. Selon une étude nommée KPB-2020 et réalisée sur 9 000 patients, plus de 34 % des femmes ont été atteintes d'un cancer des poumons, en 2020, en France. Elles étaient 16 % en 2000. Cette progression de la maladie sur les sujets féminins fait frémir. Sans grande surprise, selon l’investigateur de l’étude, le docteur Didier Debieuvre, le tabagisme est à l’origine de ces cancers des poumons dans 85 % des cas. Il y a donc urgence à arrêter. Fumer n’est pas une fatalité. Il est possible de se passer de cigarette, en se faisant aider. Plusieurs solutions s’offrent à vous, si vous êtes fumeuses. Nous vous donnons quelques pistes pour un arrêt de la cigarette en douceur.

 

Se renseigner sur Tabac Info Service

Tout d’abord, vous pouvez consulter le site « Tabac Info Service ». Ce site vous propose de composer, vous-même, votre méthode pour arrêter de fumer et met votre disposition des centaines d’articles sur le sujet.

Pour commencer, vous pouvez réaliser un « diagnostic », pour savoir quelle fumeuse vous êtes. Ensuite, la plateforme vous propose de définir une stratégie. D’ailleurs, le site prévient avec bienveillance : « Il existe autant de façons d’arrêter de fumer que de fumeurs ! Choisissez la vôtre ou testez-en plusieurs à la fois pour mettre toutes les chances de votre côté. » Ne vous sentez surtout pas coupable et renseignez les informations avec justesse et honnêteté. Le fait que vous soyez en train de lire cet article signifie que vous avez de la volonté et c’est bien le plus important.

Pour finir, Tabac Info Service propose un soutien pour que cet arrêt tienne sur le long terme. Toute rechute n’est pas définitive. Pour toute demande d’informations ou si vous désirez vous adresser à un professionnel de l’arrêt du tabac, vous pouvez composer le 3989 pour une mise en relation.

 

Choisir l’hypnose

Cette méthode douce permet de mettre votre paquet au placard, sans frustration. Le site www.hypnose-medicale.com analyse : « L’arrêt du tabac par hypnose repose sur le mécanisme de la suggestion et le concept de l’empreinte. Il existe en chaque fumeur une part qui désire et a toujours désiré se délivrer un jour du tabac. Le thérapeute amplifie cette part, si infime soit-elle. Il donne l’avantage à des pensées et à un discours différents qui redonnent à la personne une sensation de liberté. »

L’hypnose vise donc à changer la vision que vous avez de la cigarette. Quant aux résultats de l’hypnose sur l’arrêt du tabagisme, les avis sont mitigés. Le professeur Bertrand Dautzenberg confie dans « Santé Magazine » : « Les preuves d’efficacité sont faibles. L’hypnose pourrait agir sur la dépendance comportementale qui conduit à allumer sa cigarette mais quid de la dépendance à la nicotine ? » Dans le rayon médecine douce, l’acupuncture peut aussi être envisagée.

 

Lire « La méthode simple pour arrêter la cigarette »

Parmi les méthodes en vogue pour arrêter de fumer, il y a le livre « La méthode simple pour arrêter la cigarette » de Allen Carr, sorti en 1983. Cet ouvrage est devenu un best-seller. En effet, il a été vendu à plus de 14 millions d’exemplaires dans le monde. Le site de l’enseigne « Cultura » indique qu’« il est considéré comme l'expert n°1 de l'assistance aux fumeurs et a adapté sa méthode à de nombreux autres domaines ». De témoignages d’anciens fumeurs, ce livre ferait des miracles alors pour 8,40 €, vous auriez tort de vous en priver.

 

Se faire aider par un professionnel

Bien souvent, malheureusement, la seule volonté ne suffit pas pour arrêter de fumer. Si cela est votre cas, et si les différentes méthodes que nous vous avons proposées plus haut n’ont pas été efficaces, vous pouvez vous faire aider d’un professionnel de santé. Il peut être un tabacologue, un pneumologue, un psychologue ou encore un addictologue. Vous trouverez, simplement et rapidement, le contact de l’un de ses professionnels sur le site Doctolib. Parallèlement, il vous est, aussi, possible de vous rapprocher d’un centre spécialisé.

 

Les traitements de substitution

Le site de l’assurance-maladie, ameli.fr dédie un onglet spécial à l’arrêt du tabac. Parmi les méthodes qui y sont proposées, « le traitement de substitution nicotinique » est mis en avant. L’assurance-maladie explique que ce traitement » vise à diminuer l'envie de fumer et à réduire les symptômes de manque dus au sevrage tabagique. Il remplace la nicotine contenue dans les cigarettes par de la nicotine présente dans divers produits. Cette nicotine, présente sous diverses formes (timbres, gommes...), arrive au cerveau sans passer par les poumons et soulage la sensation de manque. » Et d’ajouter : « Les études scientifiques ont montré que les substituts nicotiniques sont efficaces pour vous aider à arrêter le tabac : ils augmentent vos chances de réussir de 50 % à 70 %. »

Nous espérons que notre éclairage vous a été utile et nous vous souhaitons un bon courage dans ce combat.

 

Un article de Magali Vogel

Photo by Kristaps Solims on Unsplash

Voir plus d'articles
Dodo, vie en collectivité, pleurs, bébés mordeurs... Immersion au cœur d’une crèche
Publié le 24 mai 2022

Dodo, vie en collectivité, pleurs, bébés mordeurs... Immersion au cœur d’une crèche

Elles ont dédié leur vie à celles des enfants. En effet, Lydie Ribet, responsable du relais petite enfance et éducatrice de jeunes enfants à Bruguières (Haute-Garonne) ainsi que Myriam Revellat, directrice de la structure crèche de la commune et puéricultrice de formation travaillent en binôme pour assurer l’accueil en collectivité des enfants du village. Elles nous racontent leur quotidien aussi mouvementé que joyeux.

Aider son enfant à choisir son orientation
Publié le 03 mai 2022

Aider son enfant à choisir son orientation

À quelques mois de la fin de l’année scolaire, la délicate question du passage dans la classe supérieure ou d’une nouvelle orientation se pose ! Pour les uns, la réponse est limpide, pour d’autres, elle mérite un discernement.

Enceinte et solo, comment réussir à vivre une grossesse épanouie ?
Publié le 25 avril 2022

Enceinte et solo, comment réussir à vivre une grossesse épanouie ?

Être enceinte est pour certaines une épreuve lorsqu’elles sont en couple, alors être enceinte et solo, cela peut s’avérer pénible. Nous vous donnons quelques pistes pour mieux vivre ces neuf mois si vous êtes célibataire.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites

Pour en savoir plus et paramétrer les traceurs