« Au delà des cultures et des situations, il existe une vraie solidarité entre les femmes.»

Simone Veil - Conférence du Caire 1994
Conseil général des Hauts-de-Seine

Formulaire de recherche

Mon bien-être

La slow life
Publié le 02 avril 2019

La slow life

Prendre son temps n'est pas perdre son temps ! Telle est la philosophie de tous ceux, de plus en plus nombreux, qui revendiquent la slow attitude dont le principe est de prendre son temps pour mieux vivre.

 Depuis une trentaine d'années, les tendances slow ont le vent en poupe. Slow-food (en opposition au fast-food), slow management (pour prévenir le burn-out), slow parenting (pour le bien-être des enfants)... derrière tous ces mouvements se cachent tout naturellement le besoin de mettre un terme aux rythmes effrénés actuels et de renouer avec le bon sens pour ne pas passer à côté de sa vie et basculer dans le stress permanent. Cette tendance prend tellement d'ampleur qu'une journée internationale lui est dédiée le 21 juin. La date n'a pas été choisie par hasard ni en lien avec la fête de la musique même si c'est peut-être l'occasion d'aller y faire un tour pour se détendre, mais qu' il s'agit de la journée la plus longue de l'année. Nous sommes tous invités  à nous associer à cette intention pour finir l'année en beauté : fêtez la slow life, ou journée de la lenteur, levez le pied, profitez de chaque instant et réduisez ainsi votre stress.

Force est de reconnaitre que nos vies quotidiennes s'apparentent assez souvent à une course contre la montre. Métro, boulot, enfants puis dodo ! Les journées sont très remplies et on s'écroule le soir dans son canapé devant sa tablette, donc sans pour autant relâcher la pression ! Chez les enfants, cette cadence infernale est un fait, ils enchainent l'école puis les devoirs, une frénésie d'activités en soirée ou le mercredi, et de longues heures devant des écrans. La vie professionnelle n'est pas la seule coupable de cette dérive. Si l'on prend le temps d'observer nos faits et gestes, on constate que l'on s'impose cette pression, c'est un comble ! Qui n'est pas exaspéré de faire la queue 2 minutes de plus parce-que la caissière est en formation ? L'accès à Internet est toujours trop lent, la voiture devant ne démarre jamais assez vite au feu vert, le petit papy met un peu de temps à traverser le passage piétons... on pourrait multiplier à l'infini les exemples témoins de notre rapport au temps marqué par l'impatience et notre propension à tout faire trop vite. Pourquoi ce culte de la performance, cette dépendance chronophage à la technologie qui s'apparente davantage à de l'esclavage, cette boulimie d'activités et de sorties... ?

Il est sans doute temps de réagir et d'y mettre un terme, sinon nous nous exposons au mal être et risquons de passer à côté de l'essentiel de nos vies ainsi que nos enfants. Réapprenons à vivre sans précipitation, en profitant de l'instant présent.

 

Voir plus d'articles
J’adopte le fait maison
Publié le 24 mai 2019

J’adopte le fait maison

A l’heure où l’écologie et la protection de l’environnement deviennent une priorité pour chacun, se mettre au « fait maison » va dans le bon sens !

Des vacances à vélo
Publié le 24 mai 2019

Des vacances à vélo

L’été approche, il est temps de penser aux vacances familiales ! Pour combiner la détente, le sport et les beaux paysages, les randonnés en vélo sont parfaites et ne pèseront pas bien lourds sur votre budget.

Le running mère-enfants : et si on essayait ?
Publié le 07 mai 2019

Le running mère-enfants : et si on essayait ?

Les bienfaits de la course à pied ne sont plus à prouver et les beaux jours sont arrivés. Si on décidait de s'offrir des moments sportifs ensemble ?

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites

Pour en savoir plus et paramétrer les traceurs