« Au delà des cultures et des situations, il existe une vraie solidarité entre les femmes.»

Simone Veil - Conférence du Caire 1994
Conseil général des Hauts-de-Seine

Formulaire de recherche

Me faire aider

Comment trouver un équilibre entre travail et vie de famille ?
Publié le 16 mars 2023

Comment trouver un équilibre entre travail et vie de famille ?

Travailler tout en s’occupant, seule, des enfants est une sacrée prouesse. Pour ne pas y perdre votre santé, il vous faut concilier vie de mère et vie professionnelle. Tout un art.

Vous menez une vie à 100 à l’heure. Depuis que vous êtes maman, vous n’avez plus de temps pour vous et pour cause. Vous devez gérer, seule, l’éducation de vos bambins et la tenue de votre foyer. En plus, vous partez au travail, tous les matins, accumulant, de fait, une charge mentale délirante.

Dans ce tourbillon, il est très difficile de trouver un équilibre entre votre vie de femme, votre quotidien de working girl et votre rôle de mère. Pour autant, vous ne pouvez pas être à fond sur tous les fronts. Il faut savoir, parfois, lâcher prise et prendre du recul pour trouver un peu de temps pour vous.

 

On ne devient pas esclave de son boss

Tout d’abord, ce n’est pas parce que vous êtes salariée d’une entreprise que vous devez être corvéable à merci. Notre premier conseil serait de respecter scrupuleusement votre contrat de travail.

Vous avez été embauchée sur un poste bien précis et vous n’avez pas à déborder du cadre parce que vos compétences vous le permettent. Si vous « dépannez » sans cesse et dites « oui » à tout ce que l’on vous demande, bien que cela sorte de votre champ d’action, vous allez vous épuiser. Au bout du compte, vous vous rendrez compte que bien souvent la récompense ne sera pas à la hauteur. En plus, on prendra vite pour acquis toutes les tâches supplémentaires que vous prenez à votre charge. Attention au burn-out professionnel.

 

On se questionne sur l’ambiance au travail

Demandez-vous si la société dans laquelle vous travaillez vous convient toujours. C’est-à-dire si vous vous épanouissez encore depuis que vous êtes maman dans cette entreprise. Votre employeur est-il plus souple sur vos horaires depuis que vous êtes maman solo ? N’êtes-vous pas la cible de reproches lorsque vous posez un jour « enfant malade » ? Bref, est-ce que votre ambiance de travail vous satisfait et répond à vos attentes ? Le meilleur moyen pour être bien dans vos baskets et rentrer chez vous sereinement, c’est de travailler dans une bonne ambiance. Si en revanche, le climat est délétère, essayez de postuler ailleurs. Un nouveau défi ne vous fera, sans doute, pas de mal.

 

On débranche

En France, on travaille 35 ou 39 heures mais pas 50 heures. Aucun contrat de travail n’oblige un employé à rester au bureau jour et nuit. Faites vos horaires et coupez lorsque vous passez la porte du bureau. Vous n’êtes pas obligée d’être joignable en dehors de vos heures de travail et vous avez le droit à une vie privée. Quand vous êtes à la maison avec vos enfants, vous devez débrancher et ne plus penser au boulot, sinon vous allez très vite vous user. Malgré les soucis ou les problèmes que vous avez à résoudre pour le compte de votre société, dites-vous que tout peut attendre le lendemain. Ne négligez pas votre équilibre et votre bien-être.

 

On demande de l’aide

Si vous sentez que vous êtes dépassée, que ce soit au travail comme à la maison, n’hésitez pas à demander de l’aide ! Mieux vaut solliciter l’un de vos collaborateurs ou vos proches pour un petit coup de main, plutôt que de vous noyer sous votre masse de travail ou une  tonne d’obligation familiale. Apprenez à souffler et acceptez les mains tendues.

 

On fait les comptes

Parfois, il vous arrive de déborder au travail ou de devoir vous rendre à des séminaires ou des réunions qui sortent du cadre. Bien que vous ayez posé vos conditions, le monde du travail ne prend pas en compte le statut des mères célibataires et, bien souvent, vos contraintes sont oubliées ou négligées. Parfois donc, vous faites appel à une baby-sitter pour combler des gardes imprévues. Cela a un coût alors faites les comptes entre ce que vous coûte cette nounou à domicile et ce que vous rapporte vos présences à ces événements professionnels. Ne passez pas votre salaire dans des modes de garde alternatifs. Si vous ne rentrez pas dans vos frais, refusez simplement de déborder de vos horaires établis. Évidemment, cela peut faire grincer des dents, car une fois encore, le monde du travail néglige les attraits de la parentalité. Dans son livre « Maman solo, les oubliées de la République », la journaliste Nathalie Bourrus rappelle qu’il demeure beaucoup d’inégalités entre les hommes et les femmes après une séparation, notamment dans le monde du travail.

 

On ne se laisse pas déborder par les tâches ménagères

Vos journées sont éreintantes, pas la peine, en plus, de jouer les fées du logis. Faites le nécessaire pour vivre décemment et que vos enfants soient nourris, logés, blanchis. C’est déjà énorme. Ne faites pas de zèle lorsqu’ils sont couchés à astiquer les poignées de porte. Cela vous épuisera. La fatigue agit sur la tension nerveuse et vous risquez la dépression pour un petit coup de propre, ce serait dommage.

 

On lâche prise avec les enfants

Ils nous en font voir de toutes les couleurs. S’occuper des enfants est un vrai job. Bien sûr, ils sont notre rayon de soleil, mais ils peuvent aussi vivre un enfer. Entre les crises, les colères, les repas renversés à terre, les endormissements à rallonge, il y a de quoi perdre la boule. Lâcher prise de temps en temps. Ne soyez pas, sans cesse, dans la lutte ou le bras de fer. Si vous êtes épuisée et que votre petit bout fait des caprices pour dormir dans votre lit, il n’y a pas de problème à ne pas entamer le combat. À partir du moment où vous êtes en accord avec les situations que vous vivez, n’ayez pas peur de vous autoriser des pas de côté. Et surtout, n’appréhendez jamais le jugement des autres. Le principal est que toute la famille se repose après une journée compliquée, y compris vous !

 

Un article de Magali Vogel

Voir plus d'articles
Faut-il avoir peur du cosleeping ?
Publié le 14 janvier 2024

Faut-il avoir peur du cosleeping ?

Le cosleeping ou le cododo fait beaucoup parler dans le monde de la parentalité. Ces termes désignent le fait de dormir dans la même chambre ou le même lit que son nourrisson.

Noël sans dépenses excessives
Publié le 15 décembre 2023

Noël sans dépenses excessives

Les fêtes de fin d’année sont toujours le moment où l’on a envie de se lâcher et de faire chauffer la carte bleue. Attention tout de même, maîtrisez votre budget.

Apprendre à rester positive face aux obstacles de la vie
Publié le 17 novembre 2023

Apprendre à rester positive face aux obstacles de la vie

Soyez fière de vous, prenez soin de votre corps et de votre esprit et surtout entourez-vous de gens positifs pour ne jamais trébucher.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites

Pour en savoir plus et paramétrer les traceurs