« Au delà des cultures et des situations, il existe une vraie solidarité entre les femmes.»

Simone Veil - Conférence du Caire 1994
Conseil général des Hauts-de-Seine

Formulaire de recherche

Témoignages

Florence :
Publié le 03 janvier 2019

Florence : "Les enfants m'ont permis de garder le cap"

En rencontrant Florence à Saint Cloud, jamais je n'aurai pu imaginer que derrière cette jolie quinqua rayonnante se soit cachées tant de souffrances. Elle nous livre son témoignage, comment ses épreuves sont devenues le terreau de sa joie d'aujourd'hui, à travers notamment son métier de coach.

Florence, il y a une trentaine d'années, vous quittez rapidement votre domicile avec vos 3 jeunes enfants âgés de 8, 7 et 2 ans, est-ce une décision subie ou voulue ?

C'est une décision que j'ai subie - dans un contexte de violence j'ai dû partir et embarquer mes enfants et j'ai décidé de re choisir la vie, le divorce a eu lieu après.

 

Quand on se retrouve du jour au lendemain avec des jeunes enfants  « à la rue », quelle est la première réaction, qu'avez-vous fait ?

Les enfants m'ont permis de garder le cap. Pour eux, j'ai maintenu toutes leurs activités et les multiples petites choses qui meublent notre  quotidien. J'étais en congé parental donc en situation de vulnérabilité financière, mon ex-mari ayant coupé les vivres. Par la mairie, j'ai retrouvé rapidement un logement, par mon ancien employeur un nouvel emploi et je me suis formée. J'ai surtout eu le soutien indéfectible de ma maman, de mon frère et de quelques couples d'amis qui ont continué de me recevoir bien que je sois solo, ce qui était très précieux !

 

Qu'avez-vous mis en place ?

Des suivis psychologiques pour mes enfants et moi-même, le maintien de leur scolarité dans la même ville pour qu'ils gardent leurs amis et continuent leurs activités extra scolaires. Il fallait que la vie quotidienne change le moins possible.

 

Quels étaient vos ancrages pour tenir debout ?

D'abord mes enfants, qui m'ont donné le  courage  nécessaire, leur intégrité. Et puis la conviction que même au plus fort de la tempête, l'eau est calme en dessous et on peut retrouver la sérénité.

 

Quel regard portez-vous sur votre situation d'aujourd'hui ? Quelle relecture faites-vous du passé ?

La  difficulté est de renoncer  à l'idéal de famille, en revanche on se reconstruit, on prend sur soi. Une fois les enfants plus grands, je me suis repositionnée en changeant de métier ; j'ai transformé ce moment difficile en joie, parce que mon métier est un métier d'accompagnement des personnes. Donc mes épreuves peuvent devenir un outil pour ma vie professionnelle.

 

Avoir été fragilisée vous donne une bonne perception de l'état de la personne à accompagner. D'une certaine façon, peut-on dire que votre épreuve porte aujourd'hui ses fruits ?

C'est cela, dans mon job de coach, je les vois arriver toutes cassées et courbées puis se redresser comme une fleur au fil du temps, c'est une grande satisfaction.

 

Vos joies aujourd'hui ?

Elles viennent essentiellement de ma vie professionnelle, j'ai une joie profonde d'être utile à ma modeste mesure. Voir mes grands enfants faire leur vie est aussi source de joie, de même que ma vie développée avec beaucoup d'amis très différents, de mettre en place des projets qui me tiennent  à cœur et d'avancer petits pas par petits pas.

 

Quel conseil  donneriez-vous à une bonne amie qui se retrouve en situation de monoparentalité ?

Je me garderai de donner des conseils, mais je serai présente pour l'écouter, la soutenir. Je pense que chacune saura trouver les bons outils qui lui conviennent, mais je dirai seulement que, certes on est chahutée, mais c'est une occasion pour découvrir ses forces, ré orienter une trajectoire et faire le point sur ce qui est important aujourd'hui pour soi.

 

Vous semblez heureuse et rayonnante, la page est-elle  tournée ?

Je ne sais pas si elle se tourne, je pense surtout qu'on vit avec, on met du baume sur sa blessure. C'est un deuil, on ne tourne jamais vraiment une page, en revanche on avance et on retrouve vie et joie et on apprend  à vivre avec. J'espère transformer cela un jour et cheminer à 2 !

 

1. Le principal trait de mon caractère.  La douceur
2. La qualité que je préfère chez un homme. La profondeur
3.  La qualité que je préfère chez une femme : L'écoute 
4. L'image que j'aimerai refléter. Un passeur joyeux
5. Votre mot préféré. La lumière  
6. Le mot que vous détestez. La productivité
7. Votre passe-temps favori. La lecture
8. Le métier que vous n'auriez pas aimé faire. Magistrat - policier
9. La plante, l'arbre ou l'animal dans lequel vous aimeriez être réincarnée. Une rose, Pierre de Ronsard
10. Mon rêve de bonheur. Partager des instants, à deux ou en famille
11. Une personne qui m'a marquée. Mon grand-père
12. Ce que qui vous révolte. L'injustice ou la violence à l'encontre des femmes
13. Les fautes qui vous inspirent le plus d'indulgence. Les fautes avouées
14. Ma devise. « Aimer c'est agir » V. Hugo

Voir plus d'articles
Instruction des jeunes filles et des femmes à travers le monde, où en sommes-nous ?
Publié le 15 septembre 2021

Instruction des jeunes filles et des femmes à travers le monde, où en sommes-nous ?

Le 15 septembre 2021 se tiendra la journée mondiale de l’instruction. L’occasion de faire le point sur l’accès à l’éducation des jeunes filles sur notre planète.

 

Béatrice :
Publié le 13 août 2021

Béatrice : "J'ai été très accompagnée dans ce cheminement"

Dans son atelier de tapissier, débordant de vieux meubles et de liasses de tissus d'ameublement, Béatrice, la cinquantaine épanouie, m'ouvre ses portes à Courbevoie.

Muriel :
Publié le 20 juillet 2021

Muriel : "J'ai apprivoisé ma solitude"

Muriel a 50 ans et travaille dans l’industrie pharmaceutique. Son mari l’a quittée, il y a 17 ans, un mois avant qu’elle ne donne naissance à leur troisième enfant. Malgré la violence de ce départ auquel elle ne s’attendait pas, elle a tracé sa route, la tête haute.

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites

Pour en savoir plus et paramétrer les traceurs