« Au delà des cultures et des situations, il existe une vraie solidarité entre les femmes.»

Simone Veil - Conférence du Caire 1994
Conseil général des Hauts-de-Seine

Formulaire de recherche

Activités en famille

Une virée dans un parc d’attractions : bonne ou mauvaise idée?
Publié le 27 août 2020

Une virée dans un parc d’attractions : bonne ou mauvaise idée?

Après quatre mois d'une fermeture imposée par les autorités pour lutter contre l'épidémie de coronavirus, les parcs d’attractions ont rouvert avec la volonté d’offrir au public un maximum de garanties. Peut-on s’y rendre sereinement ? Que valent ces mesures?

La crise sanitaire a laissé des cicatrices … Infos et intox inondent les médias depuis des mois, instaurant un climat délétère. Si l’économie touristique s’est remise en marche, elle a dû s’adapter aux recommandations des autorités publiques. Des mesures d’hygiène et de sécurité ont ainsi été imposées dans tous les parcs d’attractions en France : plan de nettoyage et de désinfection, port du masque obligatoire dans les manèges, distanciation sociale, multiplication des points de distribution de gel hydroalcoolique… Dans les files d’attente ont été installés des marquage au sol séparés de 2m50 ce qui, visuellement, rallonge considérablement le temps d’attente. Sauf que pour accéder aux parcs, il faut désormais réserver son billet d’entrée. Cette gestion permet de gérer les flux et de ne pas surcharger les allées et les accès aux manèges. C’est peut être le meilleur moment pour s’y rendre. Attention cependant si vous souhaitez séjourner dans les hôtels aux abords des parcs. Mieux vaut s’assurer qu’ils sont ouverts avant de réserver les billets d’entrée. A titre d’exemple, pour ce qui concerne Disneyland Paris, le Newport Bay Club est accessible depuis le 15 juillet et l’Hôtel Cheyenne depuis le 20 juillet. Le Santa Fe lui, accueille à nouveau ses clients à compter du 3 août tandis qu’il faudra patienter jusqu’au 7 septembre pour réserver au Disneyland Hotel. Le Sequoia Lodge et le Davy Crockett Ranch n’ont, pour l’instant, confirmer aucune date de reprise.

Dans tous les parcs, les équipes d’accueil, équipées de visières ou de masques, ont été formées à l’ensemble du protocole sanitaire. Au Futuroscope, elles sont très présentes dans les allées, de manière à orienter, organiser et contrôler la circulation des visiteurs. En outre, il existe désormais une application de gestion de file d’attente virtuelle (Lineberty) en temps réel dans six attractions majeures. Il est ainsi possible de réserver un créneau de visite afin de fluidifier les files d’attente. Le Futuroscope a également tenu à exprimer sa solidarité et sa reconnaissance envers les soignants de la Vienne. Jusqu’au 30 septembre, la direction du parc leur offre une invitation individuelle sur présentation d’un justificatif.

Voir plus d'articles
Et si on visitait la France
Publié le 27 août 2020

Et si on visitait la France

Puisque les restrictions sanitaires du moment nous invitent à rester dans l’hexagone autant en profiter pour redécouvrir régions et monuments dans notre pays déserté par les touristes.

Déborah : « J’ai retrouvé de l’intérêt pour moi »
Publié le 27 août 2020

Déborah : « J’ai retrouvé de l’intérêt pour moi »

Après 17 ans de vie commune, Déborah prend la décision de quitter celui qui lui a donné deux enfants. Elle met ainsi un terme à une vie de mensonges, de tensions et de frustrations pour reprendre son destin en main.

Les looks de la rentrée
Publié le 27 août 2020

Les looks de la rentrée

A quoi vont ressembler nos placards à l’automne? Quelles couleurs va-t-on adopter? A quelle tendance va-t-on devoir résister? Il est temps de se pencher sur la mode de la rentrée pour préparer son shopping. Teintes, matières, coupes… On vous dit tout.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites

Pour en savoir plus et paramétrer les traceurs