« Au delà des cultures et des situations, il existe une vraie solidarité entre les femmes.»

Simone Veil - Conférence du Caire 1994
Conseil général des Hauts-de-Seine

Formulaire de recherche

Mes enfants et moi

Les activités périscolaires
Publié le 09 juillet 2019

Les activités périscolaires

Un frein sur les activités périscolaires

Les rentrées se suivent et se ressemblent et on reproduit d'une année sur l'autre les mêmes erreurs, à savoir un nombre trop important  d'activités périscolaires proposées  aux enfants. Fini les agendas de ministres, apprenons-leur  à ne rien faire !

Combien d'activités pour mon enfant,  lesquelles... ?  Autant de questions auxquelles les mamans sont confrontées en début d'année. Depuis un certain temps, on note une nette augmentation du nombre d'activités proposées aux enfants chaque semaine ! Or ils cumulent déjà des emplois du temps surchargés, une pression pour leurs résultats tant scolaires que périscolaires et leurs week-ends se poursuivent sur le même rythme. Piano le lundi, théâtre le mardi, foot le mercredi, sans oublier le rendez-vous d'orthophonie et la sortie tardive du samedi soir... Mais comment font-ils pour souffler et se détendre ? La pression est énorme sur leurs petites épaules et sur celles de leurs parents qui s'épuisent également ! La question mérite d'être posée car elle inquiète de plus en plus de psychologues et de médecins scolaires qui constatent les conséquences de cette tendance : troubles anxieux, hyper activité, sommeil perturbé...

Proposer trop de choses  aux enfants n'est pas un service  à leur rendre, il est temps d'arrêter de les gaver, laissons-les respirer, c'est une nécessité pour leur équilibre.  Tout d'abord leurs journées scolaires sont déjà bien longues, la France est un des pays où les enfants restent le plus longtemps  à l'école ! En fin de journée, ils sont fatigués et ont besoin d'être au calme  à la maison plutôt que d'enchainer une autre activité. Ce temps est nécessaire aux devoirs, comment peuvent-ils travailler sérieusement en étant bousculés et pressés par le timing du soir ? Ce créneau de fin de journée est aussi un sas important dans la vie familiale, le moment du rien, celui où l'on peut raconter sa journée avec ses bons et ses moins bons épisodes, être avec eux tout en vaquant chacun  à ses occupations.

Savoir ne rien faire est tout un art, cela s'acquiert dès le plus jeune âge, il est bon de s'ennuyer. Les spécialistes de l'enfance insistent beaucoup sur les vertus de l'ennui, les américains parlent d'une tendance au slow parenting ! C'est ainsi que l'enfant apprend  à s'occuper tout seul,  à développer son imagination et son attention à l'autre. Il trouvera toujours en lui-même  les ressources nécessaires pour s'occuper, n'anticipons pas ses besoins. Laisser un enfant gérer son temps est excellent pour son développement, faisons leur ce cadeau. Ne cédons pas aux injonctions d'une époque qui pousse à l'activisme et à la surenchère.

Voir plus d'articles
Muriel : « J’ai apprivoisé ma solitude »
Publié le 20 septembre 2019

Muriel : « J’ai apprivoisé ma solitude »

Muriel a 50 ans et travaille dans l’industrie pharmaceutique. Son mari l’a quittée, il y a 17 ans, un mois avant qu’elle ne donne naissance à leur troisième enfant. Malgré la violence de ce départ auquel elle ne s’attendait pas, elle a tracé sa route, la tête haute.

 

Un jour de pluie à New York
Publié le 18 septembre 2019

Un jour de pluie à New York

A L'AFFICHE DEPUIS LE 18 SEPTEMBRE 2019
 
1h 32min / Drame, Comédie
 
Ma folle semaine avec Tess
Publié le 18 septembre 2019

Ma folle semaine avec Tess

A L'AFFICHE DEPUIS LE 18 SEPTEMBRE 2019
 
1h 23min / Famille
 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites

Pour en savoir plus et paramétrer les traceurs